1ère S

Enseignement facultatif

  • Arts

    Les compétences, connaissances et attitudes à faire acquérir et leur évaluation s'inscrivent dans un contexte pédagogique privilégiant une pratique au cours de laquelle s'articulent action et réflexion, intention et attention.
    La réflexion qui s'y trouve régulièrement favorisée donne sens à l'exploration des moyens mis en œuvre, à l'acquisition de connaissances, de savoirs et de savoir-faire. Les compétences sont plasticiennes et techniques, théoriques, culturelles et transversales ou générales. Elles sont réparties en catégories par souci de clarté et d'efficacité mais, en réalité, elles sont associées. Chacune de ces compétences est à relier à une situation ponctuelle et délimitée qu'est le cours d'arts plastiques.
    Compétences plasticiennes et techniques (être capable d'associer et de maîtriser des moyens plastiques en faveur d'intentions - forme et sens) :
    • mobiliser ses connaissances des moyens plastiques et ses capacités expressives et créatives ;
    • choisir ses propres moyens d'expression en fonction d'un projet ;
    • appréhender pratiquement le rôle joué par les divers constituants plastiques et matériels et savoir les utiliser ;
    • maîtriser les techniques ;
    • savoir s'adapter à des contraintes matérielles et techniques nouvelles.
    Compétences théoriques (être capable d'un recul réflexif quant à sa démarche, quant à la pratique des autres, et d'analyser de même toute œuvre d'art) :
    • du fait de la pratique et de la réflexion menées sur les œuvres et leur production, savoir les analyser et en faire apparaître les caractéristiques plastiques sémantiques et artistiques ;
    • savoir identifier le parti pris artistique et esthétique d'un artiste.
    Compétences culturelles (être capable de situer et comprendre une œuvre quant aux divers enjeux de son époque et de son pays) :
    • sur la base d'un vocabulaire descriptif précis et approprié, situer une œuvre dans son cadre historique et en faire apparaître les caractéristiques dont elle témoigne ;
    • savoir mesurer l'impact des innovations techniques sur la création plastique.

  • Langue vivante 3

    Le programme du cycle terminal s'inscrit dans la continuité des programmes du collège et de la classe de seconde. Il prend appui sur le CECRL élaboré par le Conseil de l'Europe et vise à développer l'autonomie de l'élève dans la pratique des langues vivantes dans les activités langagières suivantes :
    Réception
    • compréhension de l'oral
    • compréhension de l'écrit
    Production
    • expression orale en continu
    • expression écrite
    Interaction orale
    En fin de classe de terminale générale et technologique, le niveau de compétence visé est pour :
    • la langue vivante 1 : B2 (utilisateur indépendant - niveau avancé)*
    • la langue vivante 2 : B1 (utilisateur indépendant - niveaux seuil)*
    • la langue vivante 3 : A2 (utilisateur élémentaire - niveau intermédiaire)
    - la langue approfondie :
    • en langue vivante 1 : C1 (utilisateur expérimenté - autonome)*
    • en langue vivante 2 : B2 (utilisateur indépendant - niveau avancé)
    *Conformément à l'article D. 312-16 du code de l'Éducation.
    Les contextes d'usage de la langue étudiée sont prioritairement dictés par l'entrée culturelle :
    Gestes fondateurs et mondes en mouvement

    Cette entrée est structurée autour de quatre notions :
    • mythes et héros
    • espaces et échanges
    • lieux et formes du pouvoir
    • l'idée de progrès
    La mise en place d'un enseignement par groupes de compétences pour les enseignements communs favorise l'atteinte des objectifs visés.

Dernières contributions

Publicité