1ère STL

Les sciences sont à l'honneur en STL (expériences en laboratoire, étude de documents scientifiques… ), bac qui prépare concrètement aux métiers de...

  • Biotechnologies

    En privilégiant la connaissance du vivant et l'acquisition de compétences biotechnologiques, l'enseignement de spécialité du cycle terminal STL biotechnologies construit une culture scientifique alternative. C'est une culture qui incorpore les progrès de la biologie cellulaire et moléculaire hérités du XXème siècle à la dimension technologique et à l'exigence de développement durable que requiert la production de biens et de services dans les domaines de la santé, de l'industrie et de l'environnement.
    Cet enseignement concourt également à une éducation citoyenne à travers la mise en œuvre d'activités en laboratoire et par la prise de conscience de la place des biotechnologies dans les offres de soins aux personnes et les procédés industriels. Il participe à la construction du projet d'orientation de l'élève vers les études supérieures. Le développement de compétences transversales et spécifiques ainsi que l'acquisition de méthodes contribuent à la réussite de ce projet.
    Cet enseignement prend appui sur des disciplines fondamentales telles que microbiologie, biologie moléculaire, génie génétique, biochimie des protéines, biologie cellulaire, immunologie, etc., disciplines qui alimentent sans cesse le champ des biotechnologies modernes. Il s'appuie sur un équipement destiné à acquérir les références méthodologiques majeures et les savoir-faire de base pour privilégier le développement de l'esprit critique et la réflexion logique.
    En synergie avec les enseignements transversaux « chimie, biochimie, sciences du vivant » et « mesure et instrumentation », cet enseignement vise notamment à :
    • stimuler la curiosité et favoriser la créativité ;
    • développer l'esprit d'analyse et l'esprit critique ;
    • acquérir la rigueur d'une démarche scientifique théorique et expérimentale ;
    • renforcer l'implication, l'autonomie et l'esprit d'initiative de l'élève ;
    • maîtriser la réalisation d'une manipulation en biotechnologies.

  • Chimie, biochimie, sciences du vivant

    Depuis longtemps désormais, l'interface entre chimie, biochimie et science du vivant est le siège de découvertes et d'avancées scientifiques considérables. La science s'est appropriée cette interface et a définitivement abandonné le cloisonnement des champs disciplinaires ; les technologies suivent aussi cette évolution porteuse d'innovations. Ainsi, de nombreux secteurs d'activités se positionnent au carrefour de ces trois disciplines ; il est possible de citer par exemple la gestion et le traitement des eaux, les domaines de la santé, de l'agroalimentaire ou celui des agro-ressources, etc.
    L'enseignement de chimie, biochimie, sciences du vivant est commun aux deux spécialités de la série STL : biotechnologies et sciences physiques et chimiques en laboratoire. Son objectif est de permettre aux élèves des filières technologiques, futurs techniciens, futurs ingénieurs, futurs chercheurs d'acquérir une culture générale dans ces trois champs disciplinaires qui se mêlent, s'enrichissent des apports de chacun, se questionnent et se répondent.

  • Chimie, Physique

    Les objectifs de l'enseignement de sciences physiques et chimiques en laboratoire sont identiques à ceux affichés dans le préambule du programme de physique chimie de tronc commun des séries STI2D et STL. La pratique d'activités de laboratoire et le projet permettent de mettre l'accent sur les capacités spécifiques aux activités expérimentales.
    Cet enseignement doit être étroitement coordonné avec les enseignements de tronc commun, de mesure et instrumentation et de chimie-biochimie-sciences du vivant.
    En première, l'enseignement de sciences physiques et chimiques en laboratoire comprend trois modules de volume horaire identique :
    • un module de physique consacré à l'image ;
    • un module de chimie portant sur chimie et développement durable ;
    • un module consacré à l'ouverture vers le monde de la recherche et de l'industrie d'une part et à un projet d'autre part, les deux pouvant être utilement liés.

  • Education physique et sportive (EPS)


  • Enseignement facultatif


  • Français

    Les programmes de français et littérature en classes de seconde et première répondent à des objectifs qui s'inscrivent dans les finalités générales de l'enseignement des lettres au lycée : l'acquisition d'une culture, la formation personnelle et la formation du citoyen.

    Les finalités propres de cet enseignement sont :
    • la constitution et l'enrichissement d'une culture littéraire ouverte sur d'autres champs du savoir et sur la société
    • la construction progressive de repères permettant une mise en perspective historique des œuvres littéraires
    • le développement d'une conscience esthétique permettant d'apprécier les œuvres, d'analyser l'émotion qu'elles procurent et d'en rendre compte à l'écrit comme à l'oral
    • l'étude continuée de la langue, comme instrument privilégié de la pensée, moyen d'exprimer ses sentiments et ses idées, lieu d'exercice de sa créativité et de son imagination
    • la formation du jugement et de l'esprit critique
    • le développement d'une attitude autonome et responsable, notamment en matière de recherche d'information et de documentation.
    Ces finalités sont atteintes grâce à une progression méthodique qui prend appui principalement sur la lecture et l'étude de textes majeurs de notre patrimoine. Leur mise en œuvre s'effectue, à l'écrit comme à l'oral, au travers d'activités variées et d'exercices réguliers qui constituent autant de moyens de construire des connaissances et de développer des capacités chez les élèves.

  • Histoire-Géographie, Education Civique Juridique et Sociale (ECJS)

    Les thèmes au programme ont été choisis de manière à :
    • assurer la continuité avec le programme de la classe de seconde générale et technologique ;
    • transmettre des éléments de culture géographique et historique, communs aux lycéens de toutes les séries ;
    • faire bénéficier les lycéens de l'apport de l'histoire et de la géographie en matière d'éducation civique, de formation intellectuelle et de culture générale, en vue de leur réussite dans l'enseignement secondaire puis supérieur ;
    • prendre en compte, dans toute la mesure du possible, les spécificités des séries STD2A, STI2D et STL.
    En cohérence avec les programmes des séries sciences et technologies de la gestion et sciences et technologies de la santé et du social, chaque thème articule une question obligatoire et des sujets d'étude au choix (trois pour chaque thème).
    Le professeur a toute liberté pour construire son propre itinéraire en traitant les thèmes dans un ordre différent de celui de leur présentation.

  • Langue vivante 1

    Le programme du cycle terminal s'inscrit dans la continuité des programmes du collège et de la classe de seconde. Il prend appui sur le CECRL élaboré par le Conseil de l'Europe et vise à développer l'autonomie de l'élève dans la pratique des langues vivantes dans les activités langagières suivantes :
    Réception
    • compréhension de l'oral
    • compréhension de l'écrit
    Production
    • expression orale en continu
    • expression écrite
    Interaction orale
    En fin de classe de terminale générale et technologique, le niveau de compétence visé est pour :
    • la langue vivante 1 : B2 (utilisateur indépendant - niveau avancé)*
    • la langue vivante 2 : B1 (utilisateur indépendant - niveaux seuil)*
    • la langue vivante 3 : A2 (utilisateur élémentaire - niveau intermédiaire)
    - la langue approfondie :
    • en langue vivante 1 : C1 (utilisateur expérimenté - autonome)*
    • en langue vivante 2 : B2 (utilisateur indépendant - niveau avancé)
    *Conformément à l'article D. 312-16 du code de l'Éducation.
    Les contextes d'usage de la langue étudiée sont prioritairement dictés par l'entrée culturelle :
    Gestes fondateurs et mondes en mouvement

    Cette entrée est structurée autour de quatre notions :
    • mythes et héros
    • espaces et échanges
    • lieux et formes du pouvoir
    • l'idée de progrès
    La mise en place d'un enseignement par groupes de compétences pour les enseignements communs favorise l'atteinte des objectifs visés.

  • Langue vivante 2


  • Mathématiques

    L'enseignement des mathématiques au collège et au lycée a pour but de donner à chaque élève la culture mathématique indispensable à sa vie de citoyen et les bases nécessaires à son projet de poursuite d'études.
    Le cycle terminal des séries STI2D et STL permet l'acquisition d'un bagage mathématique qui favorise une adaptation aux différents cursus accessibles aux élèves, en développant leurs capacités à mobiliser des méthodes mathématiques appropriées au traitement de situations scientifiques et technologiques et, plus largement, en les formant à la pratique d'une démarche scientifique.
    L'apprentissage des mathématiques cultive des compétences qui facilitent une formation tout au long de la vie et aident à mieux appréhender une société en évolution. Au-delà du cadre scolaire, il s'inscrit dans une perspective de formation de l'individu.

    Objectif général
    Outre l'apport de nouvelles connaissances, le programme vise le développement des compétences suivantes :
    • mettre en œuvre une recherche de façon autonome ;
    • mener des raisonnements ;
    • avoir une attitude critique vis-à-vis des résultats obtenus ;
    • communiquer à l'écrit et à l'oral.

  • Mesure et instrumentation

    Il n'est plus guère de domaines de la vie des femmes et des hommes d'aujourd'hui qui ne soient tributaires de mesures ; omni-présentes dans tout ce qui touche de près à leur santé, à leur sécurité, à leurs vies professionnelles ou privées, à leurs loisirs, les mesures sont, bien plus encore, au coeur des activités scientifiques, industrielles, agro-alimentaires et commerciales.
    Toutes ces activités exigent des moyens et des instruments de prise d'informations de plus en plus performants et fiables au rythme des évolutions technologiques et des besoins engendrés.
    Les instruments de mesure permettent d'obtenir des résultats chiffrés de plus en plus fiables et précis, validés par les outils de la métrologie, science et pratique de la mesure. Ils exigent dans leur mise en œuvre une culture scientifique et technologique, constituant un socle nécessaire aux activités de laboratoire.
    La métrologie est maintenant indispensable à toute démarche d'accréditation, de certification de méthodes et de techniques comme elle l'est dans les domaines du contrôle-commande et de la modélisation (par exemple en météorologie).
    Il importe de faire acquérir, dès le lycée, les éléments fondamentaux de cette culture métrologique à travers une pratique soutenue et raisonnée d'activités expérimentales en laboratoire.

  • Sciences physiques et chimiques en laboratoire

    Les objectifs de l'enseignement de sciences physiques et chimiques en laboratoire sont identiques à ceux affichés dans le préambule du programme de physique chimie de tronc commun des séries STI2D et STL. La pratique d'activités de laboratoire et le projet permettent de mettre l'accent sur les capacités spécifiques aux activités expérimentales.
    Cet enseignement doit être étroitement coordonné avec les enseignements de tronc commun, de mesure et instrumentation et de chimie-biochimie-sciences du vivant.
    En première, l'enseignement de sciences physiques et chimiques en laboratoire comprend trois modules de volume horaire identique :
    • un module de physique consacré à l'image ;
    • un module de chimie portant sur chimie et développement durable ;
    • un module consacré à l'ouverture vers le monde de la recherche et de l'industrie d'une part et à un projet d'autre part, les deux pouvant être utilement liés.

Publicité