devenez Premium

6ème

Le cycle d'adaptation (classe de sixième) a pour objectif d'affermir...

  • Arts plastiques

    L’enseignement des arts plastiques au collège assure un rôle spécifique dans la formation générale des élèves, tant pour le développement de la sensibilité et de l’intelligence que pour la formation culturelle et sociale. Il fait partie des enseignements obligatoires et contribue ainsi à l’acquisition du Socle commun de connaissances et de compétences.

    Les arts plastiques donnent le goût de l’expression personnelle et de la création. Ils permettent de découvrir des oeuvres dans la diversité des genres, des styles et des périodes. Ils apportent les moyens de comprendre la nature des faits artistiques repérables dans la création en arts plastiques, en architecture, dans les domaines des images fixes et animées et des productions numériques. Ils procurent également des outils pour décoder et interpréter les univers visuels qui se manifestent dans l’environnement privé et public. Ils conduisent en cela à une éducation du regard et contribuent aux acquis de langage. Ils développent un esprit d’ouverture et concourent à tisser un lien social fondé sur des références communes.


  • Documentation (CDI)

    La mise en oeuvre, dans les collèges et les lycées, d'une rénovation pédagogique qui tienne compte à la fois des objectifs et des contenus des nouveaux programmes, du recours à de nouvelles technologies notamment dans le domaine de l'audiovisuel et de l'informatique, de la nécessité d'ouverture des établissements sur le monde et la société, implique une contribution accrue des centres de documentation. Les établissements d'enseignement technologique et professionnel doivent tirer parti dans des conditions analogues aux autres établissements des ressources de ces centres.
    Il convient donc de définir avec précision les missions des personnels de ces centres en soulignant que l'appartenance du documentaliste-bibliothécaire à la catégorie des personnels enseignants exige que sa mission, de nature essentiellement pédagogique, soit conduite en étroite liaison avec les professeurs de l'établissement.


  • Education musicale

    En prise avec l’univers sonore et musical de la société contemporaine, l’éducation musicale au collège accompagne les élèves dans une approche maîtrisée de ces réalités en mouvement.

    Elle veille parallèlement à les inscrire dans une histoire et une géographie jalonnées de repères culturels essentiels. Prenant en compte la sensibilité et le plaisir de faire de la musique comme d’en écouter, elle apporte les savoirs culturels et techniques nécessaires au développement des capacités d’écoute et d’expression. Par la mobilisation du corps dans le geste musical, elle contribue à l’équilibre physique et psychologique. Eduquant la perception et l’esprit critique sur les environnements sonores et musicaux, elle participe à la prévention des risques auditifs et vocaux. Elle prépare la poursuite d’une formation musicale au lycée.


  • Education physique et sportive (EPS) (3)

    L’EPS a pour finalité de former un citoyen, cultivé, lucide, autonome, physiquement et socialement éduqué.

    Pour tous les élèves et par la pratique scolaire des activités physiques, sportives et artistiques, elle vise, en les articulant, les objectifs suivants :
    • Le développement et la mobilisation des ressources individuelles favorisant l’enrichissement de la motricité
    • L’éducation à la santé et à la gestion de la vie physique et sociale
    • L’accès au patrimoine de la culture physique et sportive

  • Français (5)

    Les programmes de français au collège contribuent à l’acquisition de plusieurs grandes compétences définies par le socle commun de connaissances et de compétences, notamment dans « La maîtrise de la langue française » et « La culture humaniste », mais aussi dans « la maîtrise des techniques usuelles de l’information et de la communication», « Les compétences sociales et civiques » et « L’autonomie et l’initiative ».


  • Histoire des arts

    Progressif, cohérent et toujours connecté aux autres disciplines, l’enseignement de l’histoire des arts au collège vise à :
    • développer la curiosité et à favoriser la créativité de l’élève notamment en lien avec une pratique artistique, sensible et réfléchie ;
    • aiguiser ses capacités d’analyse de l’oeuvre d’art ;
    • l’aider à se construire une culture personnelle fondée sur la découverte et l’analyse d’oeuvres significatives ;
    • lui faire prendre conscience des parcours de formation et des métiers liés aux différents domaines artistiques et culturels.

  • Histoire-Géographie, Education Civique Juridique et Sociale (ECJS) (1)

    En Histoire en sixième, après un premier contact avec une civilisation de l’Orient, les élèves découvrent la Grèce et Rome : l’étude porte sur la culture et les croyances, sur l’organisation politique et sociale.
    La quatrième partie est dédiée à l’émergence du judaïsme et du christianisme, situés dans leur contexte historique : les principaux éléments de croyance et les textes fondateurs sont mis en perspective avec le cadre politique et culturel qui fut celui de leur élaboration.
    La cinquième partie fait le lien entre l’Antiquité tardive et le Moyen Age en présentant les empires chrétiens de l’Orient byzantin et de l’Occident carolingien.
    La dernière partie ouvre le programme à une civilisation asiatique : Chine des Han ou Inde des Gupta.


    En Géographie, le programme de la classe de sixième permet, après un approfondissement de la connaissance de l’espace proche, d’explorer le monde, d’y situer les sociétés humaines dans leur diversité, de découvrir et de caractériser les différentes manières de l’habiter. La démarche invite à développer la curiosité des élèves et à leur donner le goût de l’ailleurs.


    En Education Civique, en s'appuyant sur les acquis de l'école primaire, la classe de sixième montre les différents aspects de la vie en collectivité. Dans la famille, au collège et dans la commune, les élèves apprennent que la vie en société impose des règles qu’il convient de connaître, de respecter, et de comprendre. Ces règles sont parfois différentes selon l’âge et le statut des personnes. La collectivité est le résultat de l’implication de chacun, celle-ci peut prendre des formes très diverses.
    Le programme de sixième donne une première définition simple de notions qui seront ensuite mobilisées et approfondies dans les classes supérieures.


  • Langue vivante 1 (3)

    Article Not Found : 37db371e-70ba-4169-b558-7045e92ad8f6

  • Mathématiques (880)

    L’enseignement des mathématiques en classe de sixième a une triple visée :

    • consolider, enrichir et structurer les acquis de l’école primaire ;
    • préparer à l’acquisition des méthodes et des modes de pensée caractéristiques des mathématiques (résolution de problèmes et divers moyens d’accéder à la vérité) ;
    • développer la capacité à utiliser les outils mathématiques dans différents domaines (vie courante, autres disciplines).

  • Sciences de la vie et de la Terre (SVT) (19)

    En classe de sixième, la formation méthodologique des élèves est essentielle. Un accent particulier est porté dans cette classe sur l’observation, dans le cadre de la démarche d’investigation, dans la continuité du plan de rénovation de l’enseignement des sciences et de la technologie à l’école.

    Ce programme de la classe de sixième et les conditions de sa mise en oeuvre doivent permettre également de diversifier les approches pédagogiques, privilégiant l’initiative et l’autonomie des élèves.
    Dans la partie des pratiques au service de l’alimentation humaine, le programme offre donc l’opportunité d’exercer l’élève à l’apprentissage de L’autonomie et l’initiative.


  • SEGPA (8)

    Article Not Found : b8af2134-6309-439b-9aaf-977c30d3430a

  • Technologie (1)

    En classe de sixième, l’enseignement s’inscrit dans la continuité des programmes de l’école sous les rubriques “ Découvrir le monde ” et “ Sciences expérimentales et technologie ”. Il est centré sur l’objet technique. Pour l’essentiel, l’élève répond, dans des situations simples, aux questions : “ A quel besoin l’objet étudié répond-il ? ” “ Comment et de quoi est-il constitué ? ” “ Comment fonctionne-t-il ? ” “ Comment les besoins et solutions technologiques ont-ils évolué au cours du temps ? ”
    Il permet de consolider et d’approfondir :
    • l’analyse de produits (objets techniques peu complexes) pour comprendre les besoins essentiels ou créés auxquels ils répondent, leur constitution et leur fonctionnement,
    • la découverte et la mise en oeuvre de moyens élémentaires de fabrication,
    • l’usage raisonné des technologies de l’information et de la communication.

  • ULIS (Unités localisées pour l'inclusion scolaire) (1)

    Article Not Found : 27fd0df8-3926-4b9f-9105-ab3119f0e087

Dernières contributions

Publicité